Le bon agent immobilier : qualités requises » IZIKA : Calcul indemnité kilométrique

Le bon agent immobilier : qualités requises

Après de quelques années dans comme mandataire immobilier, dont 4 en tant que formateur, je ne sais pas si je suis devenu un “bon agent immobilier”… Je ne sais pas si j’ai acquis les qualités requises. Mais ce que je sais, c’est que j’ai pu analyser ce qui marche et ce qui ne marche pas (à défaut parfois de réussir à le mettre en oeuvre). Le bon agent immobilier, c’est quoi ?

Agent immobilier ou mandataire ?

Sur les qualités requises, la différence sera d’ordre juridique. Etre titulaire de la carte délivrée en préfecture ne préjuge pas de capacités autres que celles qui consistent à avoir une expérience salariée (ce qui est déjà bien), ou avoir suivi un cursus commercial Bac+4 (ce qui n’est pas mal non plus) ou un cursus immobilier (Bac +2 dans ce cas).

Il faudra aussi une assurance, un extrait de casier judiciaire vierge et quelques formalités…

Au contraire, l’agent mandataire immobilier devra travailler sous la carte d’un agent, le dispensant ainsi des conditions précitées, il lui suffira de s’inscrire au RSAC (registre spécial des agents commerciaux).

La différence est surtout perceptible en tout début de carrière entre un diplômé et un non diplômé, ou quelqu’un d’expérimenté versus un novice. Ensuite, ce sont les qualités propres de chacun qui feront la différence.

MEME bon agent immobilier

Le bon agent immobilier : profil “commercial”

De moins en moins apprécié dans sa version Eighties (Jean Claude Convenant), le profil commercial tend réellement à se moderniser et à appliquer le bon adage “si tu as une bouche et deux oreilles, écoute deux fois plus que tu ne parles”.

Le bon commercial est celui qui saura faire parler de manière construite, pour bien comprendre les clients vendeurs et acquéreurs. Leur témoigner de l’empathie, de l’écoute, en ne perdant jamais de vue l’objectif : avancer d’une case dans la stratégie d’acquisition clients. Et une seule case à la fois !

Le bon agent immobilier : profil “gestionnaire”

On ne parle pas de gestionnaire au sens gestion de biens immobiliers, mais de celui qui va être plus un chef d’orchestre, mobiliser des ressources au service d’un résultat. Ici on verra les profils de ceux qui sont faits pour ouvrir une agence à terme. Ils savent qu’ils ne sont pas forcément bons partout, ils sauront faire appel à un photographe ou à de l’interagence pour vendre un bien par exemple.

Le bon agent : profil technique

Il maîtrise parfaitement les techniques de construction, les parties juridiques et financières de la transaction ou de la gestion. En général, ces profils se spécialisent dans des domaines plus pointus tels que la gestion de patrimoine immobilier, la défiscalisation, le viager…

Ces profils sont très recherchés par les mandants car la perception de leur plus-value est évidente. Revers de la médaille : opérant sur un marché de “niche” par rapport à leurs confrères, ils sont contraints d’être très bons.

Le profil technique est aussi très rassurant pour le débutant car il ne subit pas autant que les autres le besoin de prouver sa légitimité.

Un peu de tout ?

Tous les agents immobiliers ont forcément un peu de tout (de même que la plupart des mandataires). Ils sont formés pour ça. Ensuite, certains acquerront des capacités ou talents différents selon leurs goûts et leur culture, leur manière d’être, etc.

Transformez votre agenda en IK !

indemnité kilométrique
transformez