Le barème des indemnités kilométriques évolue chaque année. Vous êtes sur une page d'archive. Pour vos déclarations, merci de vous reporter aux barèmes pour calculer vos frais de déplacement en 2021.

Barème des frais kilométriques 2017

> Frais professionnels > Barèmes des frais > Barème 2017

Quand un professionnel utilise son véhicule personnel pour des trajets professionnels, on parle alors de frais kilométriques (ou indemnités kilométriques). Ces frais professionnels sont entièrement déductibles selon le barème d'indemnité kilométrique publié chaque année par le fisc. Vous trouverez ci-dessous le détail du barème des frais kilométriques.

Le barème des frais kilométriques publié par l'administration fiscale chaque année correspond au montant forfaitaire de la déduction kilométrique autorisée par kilomètre. Ce barème diffère selon le type de véhicule utilisé (automobile, moto ou cyclomoteur).

Exemple :

Voiture de 6 CV, distance annuelle de 7000 km en 2016, vous pouvez déduire 3484 € au titre des indemnités kilométriques.

Barème des frais kilométriques 2017 – voitures

Le barème se détermine en fonction du total kilométrique annuel éventuellement proratisé* pour un véhicule donné et non pour l'ensemble des véhicules utilisés.

L'année fiscale peut durer parfois plus de 12 mois (exemple : création d'entreprise).
Dans ce cas, on devra déterminer quel serait le kilométrage annuel sur une année de 12 mois à l'aide d'une règle de 3.

Exemple : année de création d'entreprise ; durée de 16 mois, distance parcourue de 24 000 km.

Sur 12 mois, le kilométrage aurait été de 24 000 / 16 X 12 = 18 000 km donc case du barème kilométrique : “5 001 à 20 000 km”.

Pour la ligne, le barème est également individuel par véhicule.

Puiss. Admin. (CV) |  0 à 5 000 km  |  5 001 km à 20 000 km  |  20 000 km et +
------------------------------------------------------------------------------
1 à 3 CV           |    D x 0,410   |   (D x 0,245) + 824    |     D x 0,286 
4 CV               |    D x 0,493   |   (D x 0,277) + 1 082  |     D x 0,332
5 CV               |    D x 0,543   |   (D x 0,305) + 1 188  |     D x 0,364
6 CV               |    D x 0,568   |   (D x 0,320) + 1 244  |     D x 0,382
7 CV et plus       |    D x 0,595   |   (D x 0,337) + 1 288  |     D x 0,401

Barème kilométrique 2017 – motos d'une cylindrée supérieure à 50cc

Voici le barème kilométrique pour les motos d'une cylindrée supérieure à 50cc.

Puiss. Admin. (CV) | 0 à 3 000 km | 3 001 km à 6 000 km | 6 000 km et +
-----------------------------------------------------------------------
1 ou 2 CV          |   D x 0,338  | (D x 0,084) + 760   |   D x 0,211
3 à 5 CV           |   D x 0,400  | (D x 0,070) + 989   |   D x 0,235
6 CV et plus       |   D x 0,518  | (D x 0,067) + 1 351 |   D x 0,292

Barème kilométrique 2017 – motos d'une cylindrée inférieure à 50cc

Le barème des indemnités kilométriques motocyclettes (motos de moins de 50cc) est basé sur la distance totale annuelle parcourue à titre professionnel.

0 à 2 000 km | 2 001 km à 5 000 km | 5 001 km et +
--------------------------------------------------
  D x 0,269  | (D x 0,063) + 412   |   D x 0,146

Pour obtenir le montant de vos frais kilométriques, suivez ces 3 étapes très simples :

Sélectionnez le barème des frais kilométriques pour chaque véhicule (et non chaque usager) applicable selon :
– le type de véhicule,
– sa puissance fiscale
– la distance totale annuelle parcourue à titre professionnel

multipliez la distance par le coefficient kilométrique et ajoutez éventuellement le montant fixe.

Ex : calcul d'indemnité kilométrique (IK) pour une voiture de 7 CV, distance annuelle de 4500 k

4 500 x 0,595 = 2 677 € d'IK

Ex : calcul d'indemnité kilométrique (IK) pour une voiture de 6 CV, distance annuelle de 14000 k

14 000 x 0,320 + 1 244 = 5 724 € d'IK

Ex : calcul d'indemnité kilométrique (IK) pour une moto de 5 CV, distance annuelle de 7000 km

7 000 x 0,235 = 1 645 € d'IK

Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser un simulateur pour calculer vos Indemnités Kilométriques 2017.

Quels sont les risques dans la gestion des frais kilométriques ?

Les frais kilométriques sont une source de “revenus” pour de nombreux indépendants qui préfèrent se rembourser des indemnités kilométriques parfois surestimées plutôt que se verser une rémunération soumise à cotisations sociales.

Ceci étant posé, l'administration fiscale a une politique de vérification systématique des frais professionnels, et en particulier de l'indemnité kilométrique pour la simple raison que cette dépense est purement déclarative et ne repose pas contrairement à tous les autres frais professionnels sur un document officiel (facture).

En conséquence, le risque encouru par les contribuables en cas de contrôle fiscal est à deux niveaux sur la déclaration d'indemnité kilométrique :

  • erreur de calcul (facile à éviter si on connaît les règles de calcul des IK)
  • incapacité à prouver la véracité de la déclaration de frais kilométriques.

Ce second point est celui qui pose le principal problème aux professionnel indépendant pour déclarer ses IK !

En effet, en l'absence de tout document officiel prouvant les déplacements, l'administration fiscale va tout simplement se pencher sur votre capacité à prouver ces déplacements professionnels.

Par exemple, vérifier la présence de RDV professionnels dans votre agenda. L'idée est que la force de preuve appartient au contribuable, et que le fisc va demander pour chaque kilomètre parcouru :

  1. Motif du déplacement (pour juger de sa déductibilité)
  2. Adresse du déplacement (pour reconstituer la distance parcourue à titre professionnel)
  3. Lieux de départ et de retour suite au déplacement (toujours pour la distance parcourue)

Donc relever le compteur kilométrique ne convient pas, non plus que les applications ou puces GPS car il manque au premier le détail des trajets et aux deux le motif rendant le déplacement professionnel déductible.

Comment gérer ses IK en automatique ?

  • Il faut une solution zéro saisie, car c'est chronophage, peu élégant et sans valeur ajoutée.
  • Il faut une solution qui importe les RDV professionnels depuis un outil utilisé par la majorité des pros, un agenda en ligne comme Google Agenda, Outlook, iCloud... En effet, il est indispensable de fournir le motif et la preuve de chaque Euro de frais professionnels, l'agenda est la meilleur solution.
  • Il faut une solution qui calcule automatiquement la distance de chaque déplacement, pour ne pas perdre de temps à consulter Google Maps ou Mappy.
  • Enfin, il faut une solution qui laisse la main à l'utilisateur, pour ajouter, modifier ou supprimer des RDV, effectuer des tournées ou des déplacements en étoile... Cette solution de gestion automatique des IK est disponible en essai gratuit et sera rentabilisée en une à deux semaines environ selon votre utilisation.

izika automatise la gestion de vos indemnités kilométriques

asset background