indemnités kilométriques : comment faire face au contrôle fiscal ?

indemnités kilométriques : comment faire face au contrôle fiscal ?

Savez-vous que la quasi totalité des contrôles fiscaux démarrent par la vérification des indemnités kilométriques ? Alors, dans le cas des indemnités kilométriques, comment faire face à un contrôle fiscal ?

Au moment du contrôle fiscal, les contribuables sont soumis à une forte pression psychologique. Ce n’est pas le moment de se lancer dans la reconstitution des relevés d’indemnités kilométriques à partir de votre agenda, de vos souvenirs et d’un peu d’imagination !

Ce sera trop tard pour retrouver les factures perdues, le détail des convives des repas d’affaires, une justification à ce séminaire à Chamonix ou à quel client vous avez bien pu offrir ces 12 caisses de champagne.

La meilleure façon de réussir un contrôle fiscal, c’est de l’anticiper en étant irréprochable sur tous les tableaux

Indemnités kilométriques: pourquoi est-ce critique ?

Parce que le contrôle va commencer par les IK. Et que le contrôleur va se faire un avis sur cette première impression. A-t-il affaire à un affabulateur ou à quelqu’un de carré ?

Pourquoi commencer par les IK ? Parce que, contrairement aux factures et à toutes les autres pièces, les IK sont la partie la plus souvent falsifiée, sujette à fraude… Et parce qu’en commençant par les factures ou le social, le contrôleur vous donne le temps de reconstituer vos IK.

Indemnités kilométriques : comment faire face au contrôle fiscal

Les indemnités kilométriques sont déclaratives. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elles donnent lieu à des contrôles renforcés de la part de l’administration fiscale.

Les informations qui sont systématiquement demandées sont les suivantes :

  1. motif du rendez-vous (pour vérifier qu’il est déductible car dans l’intérêt de l’entreprise)
  2. date et heure du rendez-vous (apporte un élément de preuve si le contrôleur souhaite téléphoner à votre contact
  3. adresse du rendez-vous (permet d’établir la distance et de vérifier qu’elle n’est pas trop arrondie en votre faveur)
  4. distance parcourue (servira d’assiette de calcul pour les IK)
  5. véhicule utilisé (marque, modèle, plaque minéralogique et puissance fiscale).

controle fiscal indemnités kilométriques

Comment sécuriser votre solution face au contrôle fiscal ?

Vous devez impérativement lister le plus fréquemment possible les déplacements effectués. Vous trouverez ci-dessous un exemple de tableau qui vous permet de fournir toutes les informations au fisc.

Date et heureMotif du RdVAdresse de départAdresse du RDVAdresse de suite du RdVDistanceVéhicule et puissance
12/11/2018 - 10hClient Spinoza visite12 rue Schopenhauer, Montpellier5 rue Descartes, Montpellier12 rue Schopenhauer, Montpellier12 kmFord Focus 7 CV
12/11/2018 - 12hClient Pascal visite5 rue Schopenhauer, Montpellier3 rue de la Théorie, Montpellier3 rue Wittgenstein, Montpellier32 kmFord Focus 7 CV
12/11/2018 - 14hClient Socrate visite3 rue Wittgenstein, Montpellier23 rue Anthony Soprano, Montpellier12 rue Schopenhauer, Montpellier12 kmFiat 500 6 CV
12/11/2018 - 16hClient André Manoukian visite12 rue Schopenhauer, Montpellier5 rue des Marseillais, Paris12 rue Schopenhauer, Montpellier1650 kmFiat 500 6 CV

cela dit, pour faire la même chose de manière 100% automatique, vous pouvez tester gratuitement notre solution de gestion automatique des indemnités kilométriques en cliquant sur l’image ci-dessous.

Transformez votre agenda en IK !

indemnité kilométrique
transformez